À savoir avant d’investir dans l’or et l’argent

Le 12/04/2022 par Morgane dans Investir dans l'or

Partager ce contenu

Or et argent

Un investissement réussi dans l’or physique ou l'argent implique d’avoir quelques connaissances avant de se lancer. Voici les points les plus importants qu’il convient de connaître avant l’achat, notamment s'il s'agit d'une première acquisition.

La préparation de son investissement dans l'or et l'argent

Conditions d’achat

Les transactions sur les métaux précieux ne sont autorisées que pour les personnes majeures, sur présentation de leur carte d’identité.

Le règlement s’effectue uniquement par chèque bancaire, virement bancaire ou CB ; les paiements en espèces sont totalement proscrits par la loi pour tout achat ou vente de métaux précieux, afin de lutter contre le blanchiment d’argent.

La livraison de l’or d’investissement acheté chez un professionnel peut se faire librement sur tout le territoire français, selon les conditions du vendeur. Toutefois, l’achat d’or à l’étranger (ou sur une plateforme web située à l’étranger), et son transfert en France sont soumis aux conditions douanières.

Stockage

À partir du moment où votre décision d’achat de métaux précieux est prise, la question de leur stockage s’impose. A valeur égale, le stockage de l’argent métal nécessite un peu plus de place que pour l’or, ce dernier étant un métal plus dense. A l'œil, un lingot d’argent de 100 grammes sera donc plus gros qu’un lingot de même poids en or : celui d’argent prendra donc plus de place. Une notion à prendre en compte avant d’acheter !

Des solutions existent selon le volume à stocker.

  • Le coffre-fort à domicile : cette option est la plus courante chez les particuliers. Elle peut convenir pour un investissement de moins de 5000€, tout en gardant à l’esprit que les cambriolages peuvent survenir n’importe quand. Il vous faudra par ailleurs prendre soin de déclarer à votre assurance les biens hébergés, sans quoi vous ne pourrez prétendre à être dédommagé. Certaines assurances obligent par ailleurs à faire appel à des coffres-forts scellés, dont le coût n’est pas négligeable.
  • Le coffre-fort dans une banque : c’est une solution simple à mettre en place ; vos biens précieux sont protégés des cambriolages ou des dégâts, mais ils ne sont toutefois pas à l’abri d’une faillite bancaire ou d’une confiscation. De moins en moins de banques sont aptes à conserver l’or physique, car la création et l’entretien de coffres-forts représentent un coût non négligeable pour les établissements bancaires. Les frais de stockage sont donc généralement élevés. Dernier inconvénient, les banques peuvent mettre jusqu’à plusieurs jours pour laisser accès à un coffre, ce qui n’est pas pratique pour réaliser une vente rapidement en profitant d’un cours de l’or à son plus haut.
  • Le coffre-fort externalisé en dehors du système bancaire : les sociétés de gardiennage mutualisées ou privées stockent et garantissent vos dépôts dans leurs centres de stockage. Les pays choisis pour le stockage sont généralement des pays réputés pour leur bonne stabilité financière : France, Suisse, etc. Chez Or-Investissement, nous vous proposons une solution de stockage dès 5000€ d’investissement dans l’or, dans des coffres sécurisés en France.

Les cours des métaux précieux fluctuent

Malgré des variations importantes, les cours des métaux précieux s’apprécient à la hausse. L’once d’or a enregistré une hausse de 430 % en 20 ans, passant de 310 € en 2000 à plus de 1600 € en 2021. Sur la même période, l’argent affiche une augmentation de 355 %.

Néanmoins, l’investissement dans l’argent représente un véritable défi sur le court terme, car l’argent est un actif plus volatile que l’or. Cette volatilité est due à la forte hausse de la demande d’argent du secteur industriel ces dernières années ; s’y ajoutent la demande du secteur de la bijouterie et celle, plus réduite, de l’investissement dans les métaux, alors que les gisements d’argent s’appauvrissent.

A cause de son double emploi de métal industriel et précieux, le cours de l’argent est donc ainsi fortement impacté lorsque l’économie et l’industrie se portent bien, mais l’est tout autant quand l’économie ralentit. Acheter à un moment inopportun peut entraîner des répercussions négatives à court terme ou engendrer un faible retour sur investissement.

L'or s'apprécie sur le long terme

L’or physique est un actif à envisager sur le long terme pour bénéficier pleinement de ses qualités. Dans un contexte hyperinflationniste, les actions boursières dévissent et les obligations perdent de leur valeur. Cette configuration profite à l’or grâce à son fonctionnement contracyclique, et permet de lisser les pertes dans un portefeuille diversifié.

L’investissement dans l’or physique est donc un excellent moyen de protéger son épargne contre l’instabilité liée aux incertitudes sur l’avenir. Toutefois, comme dit précédemment, il s’apprécie sur le long terme. Il faut donc idéalement s’assurer que les sommes investies peuvent l’être sur la durée, et ne devront pas être débloquées rapidement. L’idéal est de conserver son or physique pour les situations exceptionnelles auxquelles vous pourriez avoir à faire face, en vendant urgemment.

Les taxes à la revente de pièces et lingots d'investissement

L’or d’investissement bénéficie d’une fiscalité adaptée : l’achat d’or physique est dispensé de TVA, les taxes sont prélevées à la revente. En revanche, la TVA doit être payée pour de l'achat d'argent d'investissement.

Il existe deux régimes de taxes à la revente.

Taxation au régime de la plus-value

Pour bénéficier de cette taxe sur la plus-value, pièces d’or et lingots doivent être toujours placés sous scellés intacts : vous devrez présenter votre facture d’achat à votre nom (ou tout élément permettant de relier la propriété de l’or à vous : document de donation…), et le numéro du scellé doit correspondre à celui de la facture.

Si la revente s’effectue au cours des deux premières années de détention, le vendeur doit s’acquitter d’une taxe de 36,2 % sur la plus-value réalisée, dont 19 % d’impôt et 17,2 % de charges sociales.

Dès la troisième année de détention, vous profitez d’un abattement annuel de 5 %.

Au bout de 22 ans, l’or ou l’argent physique sont totalement exonérés de taxe sur la plus-value. Le revendeur doit toutefois justifier qu’il en est bien le propriétaire en présentant un justificatif de propriété nominatif ; ce document peut être une facture de l’achat ou un acte notarié si le bien a été acquis suite à une succession ou à une donation ; les documents de traçabilité, numéro de série du lingot ou pièce sous scellé, doivent être joints.

Taxe forfaitaire sur les métaux précieux

Le régime de la taxe forfaitaire sur les métaux précieux ne prend pas en compte l’existence d’une plus-value ou d’une moins-value : dans les deux cas, l’administration fiscale prélève une taxe forfaitaire de 11 % sur le montant de la vente, à laquelle s’ajoute 0,5 % de CRDS. Il n’y a en outre aucun justificatif à fournir.

La transmission de pièces et lingots

Donation du vivant

Les lois régissant la transmission des biens en or et en argent sont les mêmes que celles d’une donation, les abattements octroyés peuvent s’effectuer sur une durée de 15 ans et ont des montants plafonnés selon le degré de parenté entre le donateur et le bénéficiaire ; ils s’élèvent à 100 000 euros maximum entre parents et enfants, mais ne sont plus que de 7967 euros entre oncle/tante et neveu/nièce.

Par ailleurs, ces abattements sont cumulables. En cas de succession du donateur, les donations réalisées pendant les 15 années précédant la succession seront reportables, ce qui signifie que les abattements seront déduits des droits de succession.

Succession et héritage

Lors d’un héritage, l’or et l’argent d’investissement sont soumis aux règles de la succession. Les taux des droits applicables sur la part restante dépendent du degré de parenté entre le donateur et l’héritier, ainsi que sur les montants, et suivent un barème compris entre 5 % et 55 %.

Ces quelques éléments méritent l’attention des investisseurs pour réaliser un bon placement et sécuriser leur épargne sur le long terme.

Related posts