Argent d’investissement : 5 bonnes raisons de le choisir !

Le 12/03/2021 par Morgane dans Investir dans l'or

Partager ce contenu

Pièces Argent 50 Francs Hercule

Le petit frère de l’or n’a pas toujours eu bonne réputation dans le milieu de l’investissement. Considéré par certains comme « l’or des pauvres » en raison de son prix plus abordable que le métal jaune, l’argent souffre d’une image de métal industriel dont le cours peut être affecté par la baisse de la production industrielle mondiale.

Pourtant, son utilité dans l’industrie fait partie intégrante des raisons pour lesquelles l’argent est un investissement à envisager. La consommation d’argent dans le monde est par ailleurs en pleine expansion. Des arguments en faveurs d’un envol du cours dans les années à venir : jusqu’à dépasser, un jour peut-être, la valeur de l’or ? On vous en dit plus avec 5 bonnes raisons d’investir dans le métal argenté, tant qu’il est accessible.

Une demande en pleine expansion

Excellent conducteur électrique et thermique, très apprécié dans le secteur de l’industrie comme en bijouterie, l’argent a de nombreuses qualités qui le rendent toujours plus indispensable. On retrouve l’argent partout dans les technologies de pointe. Omniprésent dans la construction automobile, il s’est également fait une place dans les appareils électroniques, les ordinateurs, les batteries et les micro-ondes. L’industrie verte notamment, est en plein développement et friand de métal argenté : réfléchissant 95% de la lumière, l’argent est de plus en plus plébiscité par les constructeurs de panneaux solaires. Premier producteur photovoltaïque au monde, la Chine a consommé en 2017 environ 65 millions d’onces d’argent pour répondre à la demande de panneaux solaires.

Ses propriétés antibactériennes et antifongiques font de l’argent un allié du secteur médical, notamment pour les appareils à rayons X. Présent en quantités infimes dans les radiographies, le métal précieux se retrouve également dans les nanotechnologies et la téléphonie. En bref, l’argent est présent dans tous nos appareils électroniques : la demande de tels objets n’étant pas prête de s’écrouler, l’argent en tant que métal industriel a encore de beaux jours devant lui.

Une réserve de valeur difficilement confiscable

Pièces d'argent d'investissement canadiennes

En 1933, Franklin Roosevelt interdit à la population américaine la détention de pièces et lingots d’or : ceux-ci sont réquisitionnés en échange de dollars, pour limiter l’échange de la monnaie fiduciaire contre les métaux précieux.

Historiquement, la confiscation de l’argent métal n’a en revanche jamais eu lieu : l’absence de précédent permet de penser qu’à notre époque, il serait difficile pour les gouvernements de mettre en place une telle récupération de biens.

Un métal précieux encore abordable

Considéré comme sous-évalué selon de nombreux experts, l’argent pourrait bien prendre sa revanche dans les années à venir. Sa démonétisation en 1873 a conduit à un ratio or / argent très élevé : en moyenne, la valeur d’une once d’or peut se convertir en 12 onces d’argent. En septembre 2020, 1 once d’or permettait d’acheter 80 onces d’argent !

Ce trop grand décalage de valeur ouvre la voie à une correction prochaine selon les spécialistes. Avec ça, la relance de l’économie industrielle après la pandémie de Coronavirus pourrait faire s’envoler à nouveau le cours de l’argent. Notons que les petits investisseurs avaient réussi au début février 2021 à faire grimper le cours via un ensemble d’achats simultanés : cette médiatisation soudaine a également permis à l’argent de regagner de l’intérêt aux yeux du public.

Une production minière en berne

Pièces d'argent d'investissement sur billets américains

L’argent souffre d’un réel manque de considération en comparaison de l’or. Toujours à la traine derrière le cours du métal jaune, le cours de l’argent a pourtant connu une belle envolée en 2020, et reste sur la marche haute en termes de valeur au début 2021. Jusqu’ici cependant, sa faible valeur avait détourné l’industrie minière des filons d’argent, l’or étant plus rentable. A la difficulté de trouver de nouveaux filons à exploiter, s’ajoute le fait que les mines récemment découvertes sont de petites tailles et rapidement épuisées : l’argent minier n’intéresse plus grand-monde. L’extraction se fait donc de plus en plus coûteuse, pour une moindre rentabilité. Ces dernières années, se sont ajoutées à ces difficultés les procès menés par les associations écologistes qui voient, à raison, dans l’exploitation des sous-sols une atteinte à l’environnement.

Le manque de ressources minières va, selon les spécialistes, amener à une hausse de plus en plus forte du cours de l’argent dans les prochaines années.

Un investissement complémentaire de l’or

Le double jeu de l’argent, à la fois métal industriel et d’investissement, lui confère une certaine valeur qui lui permet de résister à l’inflation presqu’aussi bien que l’or. Cet actif tangible profite d’ailleurs des mêmes avantages que l’or au niveau fiscal, et l’argent d’investissement peut donc bénéficier de la taxe sur la plus-value à la revente, qui devient négative au-delà de 22 ans de détention.

Bien que toujours boudé par rapport à l’or, l’argent prend également de plus en plus de place sur le marché des métaux précieux : à la fois industriel et précieux, le métal argenté se fait plus volatile que le métal doré, mais permet donc de bénéficier des hausses du cours en cas de relance industrielle, tout en conservant sa valeur de métal précieux dans le cas d’une crise boursière.

A retenir

  • L'argent souffre un déséquilibre de valeur avec l'or : pourtant, il est plus rare et ses réserves minières bientôt épuisées.
  • Particulièrement prisé en industrie pour ses qualités techniques, l'argent intéresse également de plus en plus les investisseurs.
  • Encore peu répandues par rapport aux lingots d'or, les lingots d'argent permettent d'investir dans un métal pur, dont le cours pourrait bien s'envoler prochainement.

Related posts

Produit ajouté à la wishlist