5 conseils à lire avant d'investir dans l'or

Le 17/06/2021 par Morgane dans Investir dans l'or

Partager ce contenu

Au-delà des analyses graphique et technique, investir dans l’or demande de prendre quelques précautions en amont. Nous vous livrons 5 conseils afin de sécuriser vos investissements dans l’or, en termes de fiscalité, de stockage et de conservation.

1 - Renseignez-vous sur la fiscalité de l'or

La fiscalité sur les investissements or se déclenche uniquement lors de la revente et dispose de deux options :

  • 1er cas : vous pouvez justifier votre acquisition d’or

Vous pouvez présenter une facture nominative sur laquelle figurent le prix et la date d’acquisition d’or physique (pièces et lingots). Vous devrez alors vous acquitter d’une taxe de 36,2 % sur la plus-value découlant de la vente. Cette option ne convient pas à tout le monde : quand l’or est hérité depuis plusieurs générations, il n’existe souvent plus aucun justificatif d’achat. Néanmoins, si vous avez des factures à présenter, vous bénéficierez de 5 % d’abattement à partir de la troisième année de pleine détention, et d’une exonération totale après 22 ans.

  • 2ème cas : vous ne pouvez pas justifier votre acquisition d’or

Si vous n’avez pas de facture, vous serez soumis à une taxe forfaitaire sur les métaux précieux ; elle se calcule sur le produit de la vente, qu’il y ait plus-value ou pas, au taux de 11,5 % (0,5 % de CRDS compris).

2 - Achetez de l'or d'investissement physique

L’or physique

L’or physique regroupe les barres, lingots, plaquettes et pièces. Pour être considérés comme or d'investissement, les barres, lingots et plaquettes doivent avoir un poids supérieur à un gramme et une pureté d'au moins 995 millièmes.

Quant aux pièces en or, on distingue deux catégories : les pièces frappées après 1800 et celles frappées avant 1800.

Pour être considérés comme pièces d'investissement, elles doivent avoir été frappées après 1800 et répondre aux conditions suivantes (conformément à l’article 298 sexdecies A du Code général des impôts) :

  • avoir ou avoir eu cours légal dans leur pays d’origine,
  • présenter une pureté d'au moins 900 millièmes,
  • leur cotation ne doit pas dépasser 80 % de prime en plus de la valeur de l’or métal, c’est-à-dire 80 % du prix de l’or contenu dans la pièce duquel on soustrait le prix négocié de la pièce.

Les variations de la prime permettent de maximiser les possibilités de profit et d’obtenir une rentabilité optimisée.

Quant aux pièces frappées avant 1800, ce sont des pièces de collection ; elles ne bénéficient pas de la même fiscalité que les pièces d’investissement et sont soumises à la TVA lors de l’achat.

L’or papier

Investir dans l’or papier consiste à acheter des fonds communs de placements (FCP) ou des produits dérivés (trackers, ETF, etc.) et de miser sur la hausse ou sur la baisse des cours ; c’est une technique de rendement à court terme qui utilise l’effet de levier pour multiplier les gains, mais potentiellement aussi pour multiplier les pertes. Seuls des investisseurs avisés avec une forte appétence pour le risque peuvent investir dans l’or papier.

3 - Conservez le scellé

Chaque produit en or vous est remis sous scellé sur lequel est inscrit un numéro de série. Garder le scellé bien fermé n’est pas seulement la garantie de qualité, d’authenticité et de traçabilité de vos pièces ou lingots, c’est aussi un moyen de protection contre les rayures ou les chocs et l’assurance d’une parfaite conservation. En outre, cette précaution évite un examen minutieux de vos pièces ou lingots par un expert au moment de la vente.

4 - Stockez convenablement votre or

Le coffre-fort à domicile

Le coffre-fort à domicile n’offre qu’une faible protection contre les cambriolages. S’il ne s’agit que de quelques pièces d’or, c’est une solution acceptable, d’autant plus que certaines pièces peuvent intégrer un système de sécurité innovant (traçabilité, etc.) ; ces dispositifs de stockage peuvent être déterminants pour vous faire rembourser par votre assurance en cas de vol.

Le coffre-fort externalisé dans une banque

Cette solution est à envisager lorsque les valeurs détenues sont importantes. Il y a parfois une assurance spécifique à souscrire. Cependant, les banques suivent des horaires de fermeture qui réduisent l’accès à votre coffre à certains créneaux en journée et seulement les jours ouvrés. Or, les investisseurs préfèrent pouvoir accéder à leur coffre à n’importe quel moment.

Le coffre-fort externalisé dans une société spécialisée

Cette solution réduit les inconvénients relatifs aux banques et permet d’opérer des opérations (transactions, etc.) de manière instantanée. Or Investissement vous propose une solution de garde au coffre pour toute transaction supérieure à 5000 euros. Prenez contact avec notre hotline au 01 88 33 62 21 pour en savoir plus : l'appel est gratuit ! 

5 - Achetez de l'or de façon régulière et raisonnée

Même si le cours de l’or enregistre des pics dans les périodes d’incertitudes, la meilleure façon d’investir dans la relique barbare est d’en acheter en petites quantités et de manière régulière. De cette façon, vous lissez les mouvements du cours de l’or sur le long terme, protégez votre portefeuille des fluctuations boursières et limitez vos pertes ; vous étalez également vos dépenses d’investissement tout en vous construisant un capital au fil du temps. Ne vendez vos produits qu’en cas de réel besoin.

A retenir

S’il n’est pas utilisé comme outil de spéculation, l’or est une valeur refuge qui s’apprécie dans la durée, au regard des autres valeurs, notamment dans un contexte d’inflation et de stagflation dû à des environnements économiques et géopolitiques instables. Il est donc important de choisir vos achats d’or en fonction de la fiscalité la plus optimisée selon votre profil investisseur, de les préserver et de les conserver dans des lieux sécurisés conçus à cet effet.

Related posts