Marché de l'or : qui sont les grands consommateurs d'or ?

Le 25/05/2021 par Morgane dans Tendances de l'or

Partager ce contenu

Dollar en or américain

Ce serait un léger euphémisme que de dire que l’économie mondiale a subi quelques turbulences au cours de l’année 2020. En effet, la crise liée au COVID-19 a mis à genoux de nombreux marchés internationaux, menant à une récession pire que celle vécue dans les années 30. Pourtant, cette crise a confirmé une chose : l’or remplit incontestablement son rôle de valeur refuge. Rarement l’or jaune avait profité d’un tel engouement : son prix a augmenté de près de 25 % sur l’année 2020 ! Et les spécialistes considèrent que l’année 2021 ne devrait pas être en reste : pour preuve, la consommation d'or par les banques centrales est en plein boom, après une année au ralenti.

L’or : un métal de plus en plus plébiscité dans les pays émergents

Force est de constater que dernièrement, les pays émergents tentent, avec plus ou moins de succès, de combler le retard qui les différencie des pays dits « développés » en termes de possession d’or. L’objectif ? Gagner en indépendance financière et s’affirmer comme puissance économique au même titre que les États-Unis ou l’Europe.

L’acquisition de grande quantité d’or par la Chine, la Pologne, la Russie ou l’Inde

Les grands acquéreurs d’or de ces dernières années sont indéniablement la Chine, l’Inde, la Russie ainsi que certains pays de l’Est européens.

La Chine, seconde économie mondiale, se veut élargir ses réserves d’or à 5000 tonnes. L’objectif est complètement assumé. Pour ce faire, elle achète régulièrement de grandes quantités de métal jaune afin de parvenir à cet objectif. En 2019, la banque centrale de Chine a acheté pour 100 tonnes de lingots d’or.

En 2019, la Pologne a augmenté ses réserves de 100 tonnes, la Hongrie de 25 tonnes, et la Russie annonce vouloir progressivement acquérir 650 tonnes d’or à partir de 2021. L’Inde, quant à elle, bénéficie d’un marché intérieur extrêmement florissant et la banque centrale indienne achèterait entre huit et dix tonnes d’or chaque année. Cependant, les transactions liées à l’achat et à la vente d’or en Inde sont particulièrement floues.

La répercussion de cet engouement sur le marché de l’or

L’or, aussi noble soit-il, n’échappe pas à la règle de l’offre et de la demande qui régissent notre économie. Or, aujourd’hui, la demande de l’or dépasse largement les quantités produites et extraites de nos mines (principalement en Australie, en Afrique du Sud et en Chine).

Pour cette raison, cette forte demande de la part de ces pays émergents conduit inévitablement à une augmentation rapide du prix de l’or. Cette explosion de la demande sous-entend alors une explosion des ventes, qui peut alors impliquer un certain déséquilibre sur le marché de l’or.

Les pays possédant une réserve d’or conséquente

Aujourd’hui, l’on estime que les banques centrales possèdent des réserves d’or équivalentes à 30 000 tonnes. On considère que les stocks constitués par ces différentes institutions représentent environ 20 % de la quantité d’or en circulation sur la planète. Cette possession d’or est très inégale entre pays.

Réserve fédérale américaine
Réserve fédérale américaine

Les vieilles nations sont celles qui possèdent le plus d’or

Sans grande surprise, ce sont les nations européennes et les États-Unis qui concentrent le plus d’or au sein de leurs banques centrales. Ainsi, on considère que les États-Unis possèdent plus de 8 000 tonnes d’or tandis que l’Union européenne en détient plus de 10 000.

L’Allemagne, la France et l’Italie sont les nations européennes à posséder le plus d’or : ils en conservent au sein de leurs banques centrales respectivement 3363 tonnes, 2451 tonnes et 2436 tonnes.

Ces réserves ont généralement été constituées au cours des guerres, de l’implantation de colonies ou même de saisie d’or auprès de la population.

La Russie, la Chine, la Suisse, le Japon et l’Inde sont les nations qui possèdent des stocks d’or conséquent avec respectivement 2299, 1948, 1040, 765 et 677 tonnes.

Des données supposées et non vérifiées

Les chiffres qu’avance chaque Banque centrale sont uniquement supposés et non vérifiés. En effet, certaines réserves refusent d’être contrôlées par des experts indépendants.

C’est le cas notamment de la Réserve Fédérale des États-Unis qui refuse l’intervention de tiers dans le calcul de leur réserve de métal jaune.

De la même manière, la Chine, l’un des principaux producteurs d’or, ne communique à aucun moment sur la quantité d’or extraite de son sous-sol qui irait directement dans les coffres de sa banque centrale.

Un flou entoure donc les réelles quantités possédées par chaque pays.

Pourquoi les banques centrales stockent-elles de l’or ?

De nombreuses raisons poussent les banques centrales de divers pays à stocker de l’or. En effet, l’or peut être à la fois gage d’indépendance financière et de puissance économique. Explications.

L’or : une valeur refuge pour de nombreuses banques centrales

L’engouement que suscite l’achat de l’or par les pays émergents ou en voie de développement s’explique en grande majorité par la volonté qu’ont ces pays de réduire leur dépendance au dollar, voire même de se détacher totalement de cette dépendance au dollar.

Cette tendance n’est pas nouvelle, au contraire. Si les États ont eu tendance à se délester de leur or à la fin du XXe siècle, la crise de 2008 leur a cruellement rappelé l’importance de posséder leurs propres fonds en or. Depuis, de nombreuses banques se lancent dans l’acquisition de grandes quantités d’or.

Plus encore, le dollar jouant toujours son rôle de monnaie maître dans l’économie mondialisée d’aujourd’hui, de nombreux États émergents souhaitent à tout prix « dé-dollariser » leur économie pour ne plus dépendre du dollar (qui dépend lui-même, en grande partie, du cours du pétrole). Ne plus dépendre du dollar, pour ces pays-là, c’est prendre moins de risque à l’heure d’affronter les marasmes d’une crise que vivrait les États-Unis.

La crise financière et les incertitudes géopolitiques de l’année 2020 n’ont fait que renforcer cette volonté d’indépendance financière.

L'or est stocké sous forme de lingot dans les banques centrales
L'or est stocké sous forme de lingot dans les banques centrales

Des explications historiques ou économiques

Pour d’autres pays, l’acquisition de ces grandes quantités d’or répond à d’autres impératifs. Par exemple, la Banque centrale de la Fédération de Russie, créée dès 1860, a toujours appuyé et soutenu l’indépendance financière du pays. Plus encore, la banque centrale russe a toujours fortement financé l’expansionnisme russe. C’est pour cette raison que la banque détient aujourd’hui une grande quantité d’or.

Pour certains spécialistes, l’engouement de la Chine pour augmenter ses stocks d’or s’explique par la volonté de recouvrir sa grandeur passée (avant que les puissances coloniales ne spolient les grandes quantités d’or que la Chine avait amassé jusqu’au début du XXe siècle). Cette constitution de stock d’or serait aussi un moyen pour la Chine de prévoir un ralentissement de son économie qui fut jusque-là galopante et de faire face à une éventuelle récession économique.

Ainsi, l’or est bien loin d’être une valeur inerte. Au contraire, rarement son achat et sa vente n’ont autant évolué qu’au cours de ces dix dernières années. À la fois valeur refuge pour les banques centrales et véritable garant d’une indépendance économique, l’or est devenu, en l’espace de dix années, un métal particulièrement plébiscité par les pays émergents, à l’heure même où les pays les plus développés économiquement parlant commençaient à s’en débarrasser. Affaire à suivre…

A retenir

  • Les nations européennes et les USA sont les pays concentrant le plus d'or au monde dans leurs banques centrales. 
  • Les principales raisons de l'amassage d'or sous forme de lingots sont : la crainte d'une récession économique, la protection qu'offre l'or contre l'inflation, le détachement de l'influence du dollar américain sur l'économie mondiale.
  • La Chine, l'Inde, la Russie mais aussi la Pologne sont les plus grands consommateurs d'or pour le stockage. 
  • Une majorité de cet or provient des colonisations, des guerres, de la 

Related posts

Produit ajouté à la wishlist