Qu'est-ce qu'une pièce d'or boursable ?

Le 13/04/2021 par Morgane dans Investir dans l'or

Partager ce contenu

Pièces d'or boursables

Il existe trois sortes de pièces d’or : les pièces boursables, les pièces non boursables et les pièces de collection. Pour être considérée comme boursable, une pièce doit répondre à plusieurs critères de qualité et de conformité, en accord avec les normes en vigueur sur le marché de la pièce d’or.

La pièce d’or boursable

Une pièce dite boursable signifie que sa valeur dépasse celle de son seul poids en or : elle bénéficie d’une prime, évaluée en fonction de sa rareté et de son état de conservation. Aussi appelées pièces d’or d’investissement, les pièces boursables doivent impérativement :

  • Être en parfait état de conservation,
  • Avoir une pureté égale ou supérieure à 900 millièmes,
  • Avoir été frappées après 1800,
  • Avoir ou avoir eu cours légal dans le pays où elle a été émise.

Comme le cours de l’or, cette prime fluctue en fonction de l’offre et de la demande : par exemple, la pièce d’or 20 Francs Napoléon à tête laurée bénéficie actuellement d’une prime. Néanmoins, la soudaine mise sur le marché d’une grande quantité de pièces semblables aura pour conséquence de diminuer sa prime.

L'état de conservation

La notion de parfait état de conservation répond généralement à des critères de qualité spécifiques, utilisés en numismatique. Cette qualité est établie par des experts, et scindée en plusieurs grades : fleur de coin (état parfait, sous scellé) ; splendide (état excellent) ; superbe (pièce ayant peu circulé, légers chocs) ; très très beau (traces d’usure légères). En deçà de ces critères de qualité, les pièces d’or sont généralement rachetées sans prime.

De l'importance du scellé

Il est impératif qu’une pièce boursable demeure sous scellé : l’or s’abîme facilement, et les rayures, marques d’ongles et autres manipulations font perdre de la valeur aux pièces.

Le scellé assure également l’authenticité d’une pièce ainsi que son origine, et permet au revendeur de bénéficier, après 22 ans de détention, de la taxe sur les plus-values. Une pièce d’or sans scellé peut bien sûr prétendre à être boursable, mais son prix de rachat sera impacté par l’absence de blister ou d’écrin pour la protéger. Sans scellé, il faudra également s’acquitter à la vente d’une taxe sur les métaux précieux à hauteur de 11% de la valeur de la pièce.

Pièce d'or 20 Francs Napoléon Tête Laurée
Pièce d'or 20 Francs Napoléon Tête Laurée

La pièce d’or non boursable

Sont considérées comme non boursables les pièces en or :

  • Ayant été serties dans des bijoux ;
  • En état passable ou mauvais, ayant été rayées, usées ou polies ;
  • Ayant été tordues, cassées ou pliées.

Une pièce en mauvais état sera rachetée au prix de sa valeur en or, et ne bénéficiera pas d’une prime : elle est donc non boursable.

La pièce d’or de collection

La pièce de collection est également une pièce non-boursable, mais sa valeur est généralement bien plus importante qu’une pièce boursable. Elle ne respecte pas les critères pour être dite boursable, car la pièce de collection est souvent plus ancienne que 1800 ans et n’a pas toujours eu cours légal dans son pays d’origine.

Néanmoins, ce type de pièce vaut très souvent bien plus cher qu’une pièce boursable, car elles sont très rares, proviennent d’un faible tirage réalisé par un atelier précis, et sont généralement vendues aux enchères dans un état de qualité irréprochable.

Les collectionneurs numismates se les arrachent, et la plupart d’entre elles peuvent être très médiatisées en raison de leur prix astronomique. Elles se trouvent généralement dans des collections privées ou des musées. La Double Eagle de 1849 par exemple, une pièce en or d’une valeur faciale de 20$, est actuellement la pièce d’or la plus chère du monde avec une estimation à 20 millions de dollars. La première pièce frappée est actuellement conservée au Smithsonian Institute’s National Numismatic Museum.

A retenir

  • Les pièces boursables doivent respecter des critères de qualité précis pour être considérées comme telles.
  • Les pièces boursables permettent de bénéficier d'une prime de valeur à la revente, en plus du poids en or de la pièce.
  • Les pièces d'or non boursables sont rachetées à la seule valeur de leur poids en or. Il s'agit généralement de pièces abîmées, griffées ou brisées et en mauvais état.
  • Les pièces d'or de collection sont des pièces non boursables, mais dont la valeur pour les collectionneurs dépasse généralement la prime d'une pièce d'or boursable.

Related posts

Produit ajouté à la wishlist