Quels sont les métaux considérés comme précieux ?

Le 27/04/2021 par Morgane dans Tendances de l'or

Partager ce contenu

Bijoux en or, argent et platine

Les métaux précieux font partie intégrante de l'évolution humaine. Sous forme de monnaies, les métaux précieux ont permis la généralisation des échanges commerciaux entre les différentes régions du monde, en permettant de se débarrasser des contraintes liées au troc de matières premières et de biens.

Unité de compte, monnaie d'échange, réserve de valeur : l'or et l'argent, les plus célèbres des métaux précieux, ont diverses utilités qui leur confèrent toujours à notre époque un poids dans les échanges internationaux. Les progrès technologiques permettent également aujourd'hui de tirer des avantages très précis de leurs caractéristiques physiques et de leurs propriétés. Découvrez les principaux métaux précieux et leurs utilisations respectives !

L'or, le plus célèbre

Prisé en bijouterie, l'or est depuis longtemps connu de l'Homme qui a su tirer parti de ses propriétés pour la réalisation d'objets d'orfèvrerie. Il serait connu depuis plus de 3000 ans avant J.C, mais certains historiens affirment que l'extraction de pépites d'or pourrait remonter jusqu'à 6000 ans avant J.C. A la fois moyen de paiement, marchandise et réserve de valeur, l'or est un métal à haute valeur symbolique : plus que tout autre, il est représentatif de la richesse, du pouvoir et d'un certain statut social. Sa valeur et sa robustesse lui ont valu d'être utilisé dans toutes les régions du monde pour les échanges sous forme de monnaies frappées. On l'utilise également pour la création d'objets de cultes dans plusieurs religions.

Depuis le début du 20ème siècle, l'or ne fait plus office d'étalon pour le système monétaire international. Il est toutefois toujours fortement plébiscité en tant que réserve de valeur, par la protection naturelle qu'il offre contre l'inflation, en comparaison des monnaies fiduciaires. Possédant son propre cours, l'or en tant qu'investissement est désormais facilement accessible, et permet d'épargner de façon fiable en prévision d'éventuelles crises financières.

L'argent, le plus polyvalent

L'argent a la particularité d'être un métal à emplois multiples. Au même titre que l'or, il est une réserve de valeur sous forme d'argent d'investissement ; sa rareté croissante en fait un placement sûr pour l'avenir, malgré un cours plus volatile que celui du métal jaune. Mais l'argent est également fortement plébiscité en tant que métal industriel. Ainsi, en période de crise, si la demande s'effondre, son cours peut être négativement affecté ; mais en cas de bonne santé de l'économie mondiale, la consommation d'argent peut être amenée à exploser. Les mines d'argent sont par ailleurs, selon de nombreux spécialistes, bientôt épuisées, et la recherche de nouveaux gisements est freinée par l'impact écologique immédiat de l'extraction minière. Outre ses propriétés industrielles, l'argent est également utilisé dans le secteur médical, pour sa bio-compatibilité avec le corps humain.

Le platine, le plus indispensable

Regroupant différents métaux précieux, le platine est soixante fois plus rare que l'or. Considéré comme un métal "jeune", du fait de sa découverte remontant aux années 1800, le platine aurait pourtant été utilisé plus tôt encore dans l'histoire de l'humanité, mais considéré comme bien inférieur à l'argent, avec lequel il aurait été confondu. Les qualités et propriétés physiques du platine en font l'une des huit matières premières stratégiques considérées comme indispensables. Ductile, quasiment inaltérable et relativement malléable, le platine est un métal noble non-magnétique, très résistant à l'abrasion et au ternissement.

Sa solidité supérieure au métal jaune en font un métal prisé dans le secteur industriel, notamment dans l'automobile : il y est utilisé dans la conception de pots catalytique, permettant de filtrer et d'assainir les gaz d'échappement des véhicules. La conscience écologique mondiale évoluant peu à peu, l'utilisation de tels pots d'échappement est en pleine croissance, et le platine se fait donc de plus en plus recherché. On le retrouve également dans la création de bijoux, car tout comme l'or et l'argent, il est hypoallergénique.

Cartes électroniques
Les métaux précieux sont fréquemment utilisés dans l'industrie électronique en raison de leurs propriétés physiques.

Le palladium, le plus récent

Membre du groupe platine, le palladium est un métal précieux extrait par manipulation chimique du platine. Blanc argenté, de couleur acier brillant, le palladium est malléable et possède des propriétés semblables au platine, avec toutefois un point de fusion bas et une densité inférieure. Découvert en 1803 par le médecin et chimiste anglais William Hyde Wollaston, son nom lui vient de l'astéroïde Pallas, découvert le 28 mars 1802 par l'astronome allemand Heinrich W.M. Olbers. Sa capacité de catalyse, autrement dit d'accélérateur de réactions chimiques, en fait un métal prisé dans l'industrie. Encore plus que le platine, il est plébiscité par l'industrie automobile pour la conception de pots catalyseurs. On estime que 80% de la consommation de palladium dans le monde est destiné à cet emploi. Comme le reste des métaux de type platine, on doit l'apparition du palladium sur terre à des impacts de météorites sur la surface du globe.

Le rhodium, le plus cher

Le métal précieux le plus cher du groupe du platine est le rhodium, qui se négocie sur le marché des matières premières aux alentours des 300 000 dollars le kg, soit près de quatre fois plus que le prix de l’or. Majoritairement utilisé dans l'industrie, le rhodium voit son cours fluctuer en fonction des marchés boursiers : il est donc très impacté par la bonne santé de l'économie industrielle, ce qui lui a valu de voir son cours s'envoler sur les trois dernières années, passant 1.000 dollars l'once Troy (33,1 grammes) fin mars 2017 à plus de 27 000$ en mars 2021. En cause dans cette demande croissante, les nouvelles réglementations écologiques en matière de filtrage des émissions de gaz à effets de serre des voitures, qui font croître l'utilisation de pots catalytiques dans l'industrie automobile. En bijouterie, il est également employé pour enrober d'une fine couche les bijoux en or ou en argent, qu'il protège durablement de l'oxydation.

L'iridium, le plus résistant

Issu de la famille du platine, l'iridium possède un atout majeur : son incroyable résistance à la corrosion ! Contrairement à l'or et au platine, l'iridium n'est pas altéré par l'eau régale, un mélange d'acides connu pour dissoudre les métaux. Très dense, ce métal précieux est un excellent conducteur de chaleur et d'électricité ; en alliage avec le platine ou le palladium, l'iridium est utilisé pour la confection d'instruments de précision scientifiques, ou dans l'industrie électrique.

Related posts

Produit ajouté à la wishlist